spéléologie24

Une désobstruction à Bourdeilles

À une vingtaine de mètres de l'entrée la cavité, jusqu'alors pénétrable dos courbé puis à quatre pattes, prend l'apparence d'un laminoir. Il est possible, en reptation sous une voûte tourmentée, de remonter sur 10 mètres supplémentaires ce  large conduit creusé aux dépens d'un joint de stratification . Le plafond de la galerie est hérissé de courtes et fragiles fistuleuses de calcite. Certaines, orientées vers la sortie, ont adopté une croissance excentrique résultant de l'action d'un courant d'air sensible sur la goutte d'eau qu'elles drainent. Cette constatation augure un développement important de la grotte (1) et incite à  poursuivre une désobstruction qui promet d'être longue et difficile.

À plat ventre sur le sol devenu de plus en plus humide au fur et à mesure de la progression vers l'amont, il faut, après avoir cassé ici ou là un mince plancher stalagmitique, creuser dans l' argile collante du boyau un passage de taille suffisante.

Les blaireaux qui parcourent le réseau, comme l'attestent leurs cabinets emplis de crottes et les plages lustrées  et colorées que le frottement de leur échine a fait apparaître sous ces voûtes hautes d'à peine vingt centimètres, s'accommodent parfaitement, en revanche, de la morphologie de la caverne !

5 à 6 mètres plus avant le faisceau étroit de la torche électrique semble dévoiler un évasement alors que, latéralement, un orifice en plein rocher à l'intérieur duquel il n'est même pas envisageable pour l'heure de glisser la tête laisse entrevoir une petite diaclase parallèle abondamment concrétionnée. La suite du réseau est à portée de main ou plus exactement distante, simplement, de 3 à 4 longueurs de corps ! La folle du logis vient de se réveiller … et commence à sortir de son trou !

À suivre !

Ch.C le 22/9/2008

 

    (1)  Trou qui souffle ou trou qui fume, la météorologie spéléologie est toujours  anticyclonique ( lire : optimiste...) Les dépressions ne sont pas de saison chez les adeptes de cette discipline !

photos (Ch.C)

1/  De Gauche à droite Claude Jan, Christian Varailhon, Henri Legendre, Philippe Mousnier

  • 3/ Christian à la manœuvre vient de vider son quota de déblais !

  •  



  • 10/07/2009
    0 Poster un commentaire

    Inscrivez-vous au blog

    Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

    Rejoignez les 2 autres membres